Interview de Claire Cantais – Auteure illustratrice Jeunesse

RDV LudiqueBlog


Entretien avec Claire Cantais

Claire Cantais est une auteure et illustratrice talentueuse qui manie avec justesse l’humour et la fantaisie pour raconter des histoires aux enfants. Armée d’une paire de ciseaux, d’un tube de colle, elle met en scène des dessins et des photographies découpées dans un univers éclatant de couleurs. Et sur un ton drôle, voire souvent décalé, ses albums invitent le lecteur à réfléchir, à penser par lui-même, à être tolérant… 

L’équipe de RDVLudique.fr  a interviewé Claire Cantais, qui sera présente lors du Salon du livre jeunesse en Erdre &  Gesvres les 7 & 8 avril 2018 à Sucé-sur-Erdre (Loire-Atlantique).

On vous raconte notre entretien …

RDVLudique.fr – Le 14e Salon du livre jeunesse en Erdre & Gesvres a choisi pour thème : «Résistances – Je peux dire Oui, mais je sais dire Non ! ».  Il met en valeur une littérature jeunesse qui s’engage, qui souhaite éveiller la curiosité des enfants, les interpeller, les inviter à débattre et à penser par eux-mêmes. Vous avez créé les affiches du Salon qui illustrent ce thème. Pouvez-vous nous parler de ce qu’elles représentent ?

Claire Cantais – Le thème du Salon du livre jeunesse étant la « Résistance », j’ai souhaité mettre en scène des enfants et illustrer l’idée qu’ils sont eux-mêmes acteurs de leur vie.

Pour montrer l’importance de mener ce combat ensemble et main dans la main, j’ai choisi de dessiner une fille et un garçon. Par contre, les dessins sont volontairement androgynes et très peu « genrés », pour que chacun s’identifie à l’un ou à l’autre des personnages.

Illustration de Claire Cantais

Illustration de Claire Cantais

RDVLudique.fr – Quels sont les messages principaux que vous souhaitez faire passer dans vos albums ?

Claire Cantais – Ces dernières années, je réalise les illustrations de textes écrits par d’autres auteurs. Je partage leurs convictions et les thèmes sur lesquels nous travaillons me sont chers. Le message principal est tout simplement d’apprendre aux jeunes enfants à vivre avec les autres.

Le livre de Sandra Kollender «On n’est pas si différents !» (Ed. La Ville Brûle) aborde le handicap et la différence. Cet album est un appel à la tolérance et il vise à démystifier le handicap.

Claire Cantais Ed. La Ville Brûle

Le message des livres écrits par Delphine Beauvois, comme «Ni poupées, ni super-héros ! : mon premier manifeste antisexiste» ( Ed. La Ville Brûle) est la lutte contre les clichés et les stéréotypes de genre.

« C’est une invitation à vivre en harmonie et à accepter les différences de chacun »Claire Cantais

Mon avant dernier livre «On n’est pas des moutons» (Ed. La Ville Brûle) souhaite apprendre aux enfants à être eux-mêmes et à penser par eux-mêmes loin des sentiers battus, des marques, des diktats de la mode, des jeux, des consoles … Avec de jolis textes courts, Yann Fastier, l’auteur du livre, essaye de promouvoir en eux la fibre artistique et la singularité de chacun. 

Illustration de Claire Cantais -« On n’est pas des moutons »

Illustration de Claire Cantais -« On n’est pas au centre du monde »

Le dernier ouvrage, qui paraît prochainement, s’intitule « On n’est pas au centre du monde » (Ed. La Ville Brûle). L’anthropologue et auteur Jean-Loïc Le Quellec explique qu’on peut manger, se saluer, dormir, envisager la création du monde partout sur la Terre … mais aucune façon ne prévaut sur les autres. On a tous des visions différentes d’appréhender le monde et elles sont toutes intéressantes. C’est une invitation à vivre en harmonie et à accepter les différences de chacun.

RDVLudique.fr – Vos albums s’adressent à un jeune public, dès 4 ans. Pourtant, les textes qu’ils véhiculent peuvent paraître complexes pour cet âge. Est-ce qu’en fait, vos livres ne s’adressent pas aux adultes, qui jouent le rôle du médiateur en lisant l’histoire à leurs enfants?

Illustration de Claire Cantais -« On n’est pas des moutons »

Claire Cantais – Effectivement certains albums s’adressent aux petits dès 4 ans. Dans ce cas, l’accompagnement d’un parent, qui lit l’histoire, aide à la compréhension du texte. Mais tout dépend de l’usage qu’on fait du livre.

Les illustrations, à la fois amusantes et fantaisies, sont aussi une porte d’entrée pour appréhender le livre. Dans l’ouvrage «On n’est pas des moutons » (Ed. La Ville Brûle), par exemple, les images montrent des animaux habillés, très rigolos, avec des couleurs éclatantes. Ces illustrations amusantes sont à la portée de tous les enfants et plaisent aux plus jeunes.

RDVLudique.fr –  D’ailleurs, ces illustrations sont de véritables compositions qui mêlent le collage de papiers, de photos, de dessins tout en jouant avec des couleurs vives et beaucoup d’humour. Comment vous est venue l’idée de mélanger ces techniques ?

Claire Cantais – Après des études aux Beaux-Arts, j’étais photographe plasticienne, avec l’habitude de travailler sur la Photographie. Ensuite, jeune maman, j’ai eu envie d’écrire des livres pour mes enfants.

J’ai alors pris en photo mon fils dans son petit costume de lion et j’ai placé ces images dans des univers de vieux magazines que je collectionnais. C’est ainsi que mon premier album «Petit lion» (Ed. Poisson Soluble) a été fabriqué, comme un glissement depuis la photographie vers l’illustration.

Illustration de Claire Cantais – « Petit lion »

Illustration de Claire Cantais – « Petit lion »

A chaque livre je fais quelque chose de différent. Mais, je garde toujours la base du collage qui me donne une liberté dans la création des images.

Ce qui me plaît le plus dans cette technique du papier–collé, c’est la possibilité immense qu’offre la rencontre improbable de deux univers : je mets un homme en costume des années 60 avec une tête d’hippopotame et cela fait un personnage rigolo. Il y a de la magie dans le collage. Comme disait Isidore Ducasse …

« C’est beau, comme la rencontre fortuite entre un parapluie et une machine à coudre sur une table de dissection» Isidore Ducasse, dit Comte de Lautreamon.

RDVLudique.fr –  Comment procédez-vous concrètement ?

Illustration de Claire Cantais – Petit théâtre de travail

Claire Cantais – Je fabrique un cadre en papier, comme une fenêtre ou un petit théâtre. Dans cette fenêtre blanche, au format de la page du futur livre, je fais évoluer les couches de décors : le sol, le ciel, l’espace et les personnages.

Rien n’est définitif. Les éléments bougent, vivent et peuvent évoluer. C’est la liberté que procure le collage.

Quand je suis contente de mon petit castelet, il ne me reste plus qu’à coller les éléments.

RDVLudique.fr –  A l’heure du numérique, vous continuez à privilégier le contact du papier. N’êtes-vous pas tentée d’utiliser la tablette graphique comme beaucoup d’autres auteurs-illustrateurs ?

Claire Cantais – Cela me rend malheureuse quand je dois travailler sur l’ordinateur.

Finalement, j’utilise peu le dessin dans mes illustrations, mais il fait partie de mon quotidien. Je dessine tout le temps. Je participe chaque semaine à un atelier où je dessine un modèle vivant, à côté de chez moi. Que ce soit le dessin en tant que tel, la sérigraphie, la peinture … toutes les activités manuelles me font beaucoup de bien et me tiennent à cœur. C’est même une hygiène de vie pour moi.

Quand je fais des ateliers avec les enfants, voire même les parents, j’aime promouvoir ces activités manuelles. Je les invite à découvrir le plaisir de tripoter des papiers, de découper, de coller, d’assembler les couleurs … surtout aujourd’hui, où les enfants passent du temps devant les écrans.

RDVLudique.fr –  Qu’est-ce que vous préférez dessiner ?

Claire Cantais – Je n’ai pas de préférence. Cela dépend des périodes. Récemment, j’ai terminé le livre «Big Bang Pop!» qui paraîtra le 18 mai prochain aux Editions du Poisson Soluble. Dans cet ouvrage, se mélangent le papier-collé et des graphismes réalisés avec des feutres posca (feutre à pointe fine).

Claire Cantais Ed. « Big Bang Pop! » Ed. du Poisson Soluble

J’aime beaucoup tracer des volutes avec ces feutres. Alors, en ce moment, je me laisse perdre avec plaisir dans ces univers de traits que je trace, qui s’entremêlent et qui répondent à d’autres traits. Cela me rend zen et m’apaise.

Illustration de Claire Cantais -« On n’est pas au centre du monde »

RDVLudique.fr – Le site internet RDVLudique.fr propose des idées de sorties et d’activités aux familles de Loire-Atlantique. Pouvez-vous nous raconter vos sorties préférées en région parisienne ?

Claire Cantais – J’ai 3 fils, 18 ans, 16 ans et le dernier a 8 ans. Le week-end, les grands ont leurs occupations. Mais avec le petit dernier et mon mari, nous sortons tout le temps.

C’est un vrai bonheur car notre jeune fils est très enthousiaste et adore aller dans les musées. On a de la chance. En plus, comme mon mari et moi, il adore dessiner. Il ne part jamais sans son cahier. Généralement, il s’étale même par terre, obligeant les gens à le contourner, et il dessine.

Depuis deux mois, nous allons tous les trois régulièrement au Muséum d’Histoire Naturelle le dimanche matin. On alterne entre la Grande Galerie de l’évolution, celle de la minéralogie ou celle des squelettes de dinosaures. Pendant environ deux heures, on prend notre temps et on redécouvre un petit bout de la galerie avant de dessiner, tous les 3, tranquillement, sans se presser.

C’est une sortie vraiment agréable où toute la famille y trouve son compte.


En savoir + sur le Salon du Livre Jeunesse

Découvrez toutes les informations, programmes, animations, horaires sur : Salon du Livre Jeunesse en Erdre & Gesvres 2018

Salon du livre Jeunesse en Erdre et Gesvres

Illustration de Claire Cantais

Partagez cet article
FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest