Entretien avec Isabelle Simler – Auteure et illustratrice jeunesse

RDV LudiqueBlog


Interview d’Isabelle Simler

A l’occasion du Salon du livre Jeunesse en Erdre & Gesvres, en mars 2017, l’équipe de RDVLudique.fr a rencontré Isabelle Simler. Auteure et illustratrice jeunesse talentueuse, elle réalise depuis quelques années de magnifiques albums comme Plume, Heure Bleue, Cette nuit-là … au musée … et beaucoup d’autres encore, qui remportent un vif succès auprès des enfants et de leurs parents (Editions Courtes et Longues).

RDVLudique.fr – Isabelle, vous êtes auteur et illustratrice jeunesse depuis 2012. Vos albums remportent déjà un vif succès en France et également à l’étranger. Est-ce que ce succès est l’aboutissement d’un rêve ?

Isabelle Simler – La conception de mon premier album est née d’une envie très forte de me remettre au dessin, de façon plus personnelle. Et c’est ce lien intime et solitaire au dessin qui a motivé ce projet. Le rapport aux lecteurs, lui, vient vraiment dans un second temps.

Isabelle Simler / Editions Courtes et Longues

Une fois l’album publié, il ne m’appartient plus vraiment. Il se promène et fait sa vie … En revanche, j’aime beaucoup rencontrer les lecteurs et voir comment ils s’approprient mes livres.

Certains albums vont vers une tranche d’âge plutôt qu’une autre. Et d’autres livres s’adressent à un public très large.

Par exemple, mon premier album Plume, publié en 2012 plaît aux tout-petits et également aux plus grands. J’apprécie beaucoup que mes livres s’adressent à un public large, enfant et adulte. Mais, je ne l’observe vraiment que dans un second temps. Alors l’étranger … je n’y pense pas du tout lorsque je fais un album.

Evidemment, si un livre provoque l’enthousiasme des lecteurs, c’est très réjouissant!

« Une fois l’album publié, il ne m’appartient plus vraiment. Il se promène et fait sa vie … »Isabelle Simler

RDVLudique.fr – Il y a quelques mois, vous avez séjourné en Chine et collaboré avec un éditeur chinois. De cette expérience est né votre dernier album. Pouvez-vous nous raconter ?

Isabelle Simler – C’est vrai que cette année, j’ai eu l’opportunité de collaborer avec un éditeur chinois. Il m’a demandé de venir pour faire un livre sur une région qui s’appelle le Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Je viens juste de finir l’album Ciel Rouge.

Isabelle Simler / Editions Courtes et Longues

C’est un livre que je n’aurais surement jamais fait de ma propre initiative. La commande était ciblée sur cette région chinoise dont je devais m’inspirer mais elle était peu directive et très libre. Fin 2016, j’y suis partie et j’y ai fait tout un périple. Cela m’a conduit dans des territoires que je n’aurais probablement jamais explorés. Puis, j’en ai profité pour rencontrer des enfants et participer, avec eux, à des ateliers sur d’autres albums déjà publiés là-bas. C’était une expérience fantastique.

Par rapport à mes autres publications à l’étranger, où mes albums font leur chemin, seuls et sans moi, ici, la rencontre avec le public chinois s’est faite. Et c’était très enrichissant.

RDVLudique.fr – Aviez-vous déjà réalisé d’autres commandes auparavant ?

Isabelle Simler – La première fois que j’ai travaillé pour une commande d’album, c’était avec le Musée des Confluences et l’album Cette nuit-là … au musée. Ils m’ont proposé de créer un album qui se déroulerait au sein du musée en utilisant leurs collections. Là, j’étais dans mon univers. J’aime beaucoup les collections de curiosités, les musées d’histoire naturelle… C’est un univers familier pour moi. C’est aussi cet album qui a permis à l’éditeur chinois de découvrir mon travail et qui lui a donné l’idée de me proposer ce livre sur la région du Xinjiang.

Isabelle Simler / Editions courtes et longues

RDVLudique.fr – Habituellement, quel est le point de départ de vos albums ?

Isabelle Simler / Editions courtes et longues

Isabelle Simler – La plupart du temps, le point de départ de mes albums est l’observation de la nature. Il y a souvent un travail de documentation, de recherche puis de fiction.

Quand j’ai fait l’album Heure Bleue, j’ai eu envie de m’intéresser à ce moment suspendu qu’on appelle l’Heure Bleue. Je voulais dessiner une faune et une flore bleues. Et c’est vrai qu’au lieu d’inventer ce que je dessine, j’aime aller chercher des choses particulières ou insolites qui existent dans la nature.

Pour un livre comme la Toile, où j’ai dessiné beaucoup d’insectes, il y a une documentation qui se fait en amont. Après ce travail de recherche vient ensuite la fiction. Et j’aime bien le rapport entre les deux.

Ce lien entre l’observation et la rêverie s’est fait naturellement au fur et à mesure des albums. D’ailleurs, ce que j’apprécie vraiment dans ce métier, en tous cas dans la façon de travailler avec mon éditeur, c’est qu’il y a une grande part de liberté. J’avance dans mes albums au gré de mes envies.

« Ce que j’apprécie vraiment dans ce métier (…) c’est qu’il y a une grande part de liberté. J’avance dans mes albums au gré de mes envies. »Isabelle Simler

RDVLudique.fr – Votre style de dessin avec des petits traits fins de couleurs intenses interpelle par sa précision et sa délicatesse. Quelle technique utilisez-vous ? D’où vous vient ce style ?

Isabelle Simler

Isabelle Simler – J’aime beaucoup dessiner les petites choses, les détails, rendre les textures, aboutir à quelque chose de sensoriel et de tactile. Cette manière de dessiner avec des traits fins permet d’exprimer ces sensations et ces textures qui sont de l’ordre du détail.
Le dessin est toujours en mouvement et ma façon de dessiner évolue dans le temps. Si je refaisais aujourd’hui mon premier album, il serait différent. Dans Plume, j’utilisais plus les aplats et un dessin stylisé. Aujourd’hui, j’emploie plutôt la couleur par le trait et le mouvement.

Au fil des albums, cette évolution se fait naturellement. Quand je commence un livre, souvent, je ne sais pas très bien où je vais. Rien n’est figé. Chaque livre est une nouvelle aventure !

RDVLudique.fr – Quels outils utilisez-vous pour dessiner vos albums : crayons de couleurs … ?

Image EBayle/RDVLudique.fr

Isabelle Simler – Pour mes croquis de recherche, je dessine aux crayons de couleur. Et pour mes albums, je travaille avec une tablette graphique.
La mine extrêmement fine du stylet me permet de travailler le dessin avec beaucoup de finesse et de manière plus précise qu’avec le crayon. C’est un peu comme si j’utilisais une pointe sèche. J’ai fait de la gravure aux Arts Déco. Et avec la tablette, je retrouve un peu les sensations que j’avais avec cette technique.

Ce qui est aussi très intéressant, c’est la possibilité de zoomer sur certaines zones et d’entrer dans le détail de certains éléments.

RDVLudique.fr – Dans la région, nous sommes très sensibles à tout ce qui a trait à l’illustre écrivain Jules Verne, natif de Nantes. Il y a quelques mois, vous avez illustré avec brio le roman « Voyage au centre de la Terre » dans le cadre de sa réédition. Comment est né ce projet ?

Isabelle Simler / Editions courtes et longues

Isabelle Simler – C’était une proposition de mon éditeur, les Editions Courtes et Longues, qui avait envie de rééditer des textes de Jules Verne. C’était très différent du travail d’album et j’y ai pris beaucoup de plaisir.

Habituellement, j’aime avoir le sentiment de faire un tout quand je travaille sur un album : l’objet, le texte, la forme, les dessins …

Pour ce roman, le texte existait déjà avec les illustrations d’Hetzel qui font parties d’un imaginaire collectif. J’y ai retrouvé ce qui me plait tant dans la création de mes albums et qui me stimule : le rapport entre la précision du documentaire et la fiction extraordinaire de Jules Verne.

RDVLudique.fr – Une dernière question sur l’un de nos sujets favoris, les sorties avec les enfants : quels types de sorties faites-vous en famille ? Quelles sont vos préférées ?

Isabelle Simler – Habitant à Paris, on se promène souvent dans les parcs et les musées. On dessine au musée d’histoire naturelle … à la galerie de la paléontologie … ce sont des lieux que j’aime bien.
Il y a aussi un joli musée, assez peu connu : le musée de la chasse et de la nature à Paris, dans le 3e. Il interroge sur les rapports de l’homme à l’animal, dans toute son ambiguïté. Ce musée est à échelle humaine, il est petit, curieux et étrange.

RDVLudique.fr – Isabelle, j’ai été ravie de vous rencontrer. Je vous remercie de nous avoir ouvertes les portes de votre univers. Et nous continuerons avec plaisir cette aventure en poursuivant la lecture de vos albums avec les enfants.

Isabelle Simler / EBayle RDVLudique.fr


Quelques livres d’Isabelle Simler

 – Annonce – 

Si vous souhaitez compléter votre collection d’albums jeunesse d’Isabelle Simler, voici des liens vers la boutique en ligne d’Amazon.fr

« Plume »

« Le cahier de Plume & compagnie »

« Heure bleue »

« Cette nuit-là… au musée »

« Voyage au centre de la Terre »

« Ciels rouges sur la route de la soie »

« L’oiseau du sommeil »

« Le caillou de Ferdinand »

« Des vagues »

« Tête-à-tête avec mon chat »

« La toile »

« Dans les poches : D’Alice, Pinocchio, Cendrillon, et les autres… »

Partagez cet article
FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest